Nos animaux de compagnie peuvent être la cible de différents parasites qu’il est important de connaître afin de mieux les combattre.

Les parasites sont de petits organismes qui vivent dans le corps ou sur le corps des animaux (au niveau de l’intestin, du cœur, des poumons, de la peau...).

Certains parasites peuvent être dangereux pour l’animal mais également pour son propriétaire.

Voici une liste non-exhaustive des parasites les plus fréquents à connaître.

La tique

C'est un acarien (ordre des ixodes) qui vit principalement dans l'hémisphère nord. On les retrouvent principalement en forêt, dans les jardin et parcs.

Les tiques passent une majeure partie de leur vie au sol à la recherche d'un hôte.

En effet, les tiques se nourrissent de sang et pour cela elles vont venir s'accrocher à un hôte afin de s'alimenter.

On peut les retrouver sur la plupart des espèces: humains, équidés, reptiles, félins, canidés, bovins...

La morsure de tique peut être dangereuse car elle est vectrice de plusieurs maladies.

A savoir que, chez les tiques, c'est principalement la femelle qui transporte des maladies car le mâle ne reste pas accroché assez longtemps à un hôte.

L'une des maladies les plus dangereuses que transmet la tique est la maladie de Lyme. Cette maladie est transmis par la tique lorsqu'elle est au stade de nymphe.

La maladie de Lyme est une zoonose qui peut toucher plusieurs organes et systèmes, la peau mais aussi les articulations et le système nerveux.

Elle évolue par étapes qui peuvent être asymptomatiques et elle peut se déclencher plusieurs année après la morsure.

Cette maladie nécessite un traitement antibiotique.

Prévention :

  • Répulsif
  • Traitement anti-parasitaire

En cas de morsure, il faut retirer la tique au plus vite, désinfecter la zone de morsure et surveiller la zone de morsure et en cas de symptôme consultez votre médecin.

Attention à ne pas l’arracher ! Utilisez une pince à tique et faites la tourner jusqu’à ce qu’elle se décroche de la peau.

La puce

Les puces sont des insectes que l'on retrouve principalement sur les mammifères et les oiseaux.  

Adulte, elles se nourrissent de sang. Elle pique leur hôte sur lequel elle vive pour s'alimenter et en général, elle reste sur le même hôte jusqu'à leur mort. La longévité d'une puce est en  général de quelques mois.

Les larves de puces peuvent se développer dans un milieu extérieur sans se nourrir de sang. Une femelle peut pondre en moyenne une vingtaine d'oeufs par jour. Le nombre de puces peut devenir très rapidement considérable.

Les piqûres de puces sont douloureuses et elles démangent. De plus, les puces peuvent être vecteur de maladies et de parasites (maladie de la griffe du chat, vers...).

Prévention :

  • Traitement anti-parasitaire externe (collier, pipette, shampooing...)
  • Traitement de l'environnement (couche de l'animal, lit, canapé, logement...)

Pensez à renouveler le traitement de votre animal (en fonction du moyen utilisé) et à nettoyer l'environnement régulièrement.  

Les vers

Les vers sont des parasites qui ne peuvent survivent sans un hôte.

Les principaux vers sont les vers ronds et les vers plats.

Nous pouvons repérer les vers plats en observant les excréments de vos animaux. En effet, on peut y retrouver des formes de "grain de riz" qui sont en fait de poche contenant des oeufs du vers.

Les vers ronds peuvent atteindre jusqu’à 10 cm de long et leurs oeufs viennent se coller aux poils ou aux pattes de votre animal.

Symptômes :

  • Démangeaisons anales
  • Diarrhée
  • Vomissements
  • Ventre tendu
  • Amaigrissement

Il existe aussi d'autres vers comme les parasites pulmonaires ou les vers du coeur qui sont des parasites rares en France mais qui sont tout aussi dangereux.

Prévention :

Pensez à vermifuger votre animal tous les 3 mois (à savoir qu'il existe aussi des vermifuges pour humain).

En cas de présence de vers, un traitement sous plusieurs jours s'impose (panacure...). Vous pouvez demander l'avis de votre vétérinaire.  

Les acariens

Il s'agit d'animaux souvent invisibles à l'œil nue.

Il existe plus de 50 000 espèces d'acariens.

Parmi eux, on retrouve la tique mais aussi d'autres espèces qui peuvent être responsables de maladies.

Amateurs d'humidité, les acariens peuvent se développer rapidement dans des terrariums et peuvent nuire à votre reptile.

Si vous constatez des points noirs sur vos mains après avoir manipulé votre reptile, il s’agit probablement d'acariens.

Symptômes :

  • Yeux gonflés
  • Démangeaison

Prévention :

  • Donner un bain chaud à votre animal  
  • Nettoyer toutes les décorations
  • Retirer tout substrat du terrarium  
  • Désinfecter le terrarium (antiparasite)

Pensez à ne pas remettre tout de suite tous les éléments dans le terrarium. Vous pouvez remettre votre animal avec de l'essuie-tout en substrat afin de vérifier que le terrarium a bien été traité.